Posted on

Beauté contagieuse, je te salue

Beauté contagieuse

S’ouvrir à la ma beauté !

“Le but de toute l’éducation est d’enseigner à aimer la beauté”

Et j’ajoute : votre propre beauté. Avec ces mots, Platon entrevoit que le devoir vital et urgent qui incombe à tout être humain est de s’occuper de la beauté : explorer et apprécier l’expérience esthétique dans toutes ses dimensions et manifestations. Il n’y a rien de futile là-dedans. La beauté, ce n’est pas une image figée sur papier glacé, mais tout ce qui est vivant et en mouvement, qui provoque une émotion positive ou un effet stimulant. En ce sens, la beauté est régénératrice. Un paysage, une musique, une peinture, un livre, un visage, un sourire, une fleur… Peu importe ce qui vous influence : la beauté unifie et marque un point sur le découragement ou la résignation.

Dés que vous vous laissez toucher par la beauté, les parties blessées ou meurtries de vous-même peuvent cicatriser et faire place à du nouveau. Choisir le beau pour oublier ce qui vous agite ou vous préoccupe : y a-t-il meilleur service à vous ? Les problèmes ne sont pas résolus, mais oubliés dés lors qu’une autre chose beaucoup plus importante et inspirante a pris la place. La beauté a cette capacité de vous mettre en relation avec une dimension élargie de vous-même : cette ouverture arrose votre quotidien des ressources et outils dont vous avez besoin.

La beauté révèle ainsi des mondes ignorés, des possibilités sans nom qui échappent à l’intelligence concrète et rationnelle. Un acte libérateur qui permet de dissocier la jouissance de l’attachement. La beauté fait partie de ces qualités qui permettent de “goûter” le monde et de célébrer le moment présent. Jouir davantage : “Si on savoure un fruit, on peut apprendre à savourer tous les types de fruits. Si on peut jouir de tout, on ne s’attache à rien, parce qu’on passe d’une jouissance à l’autre. On passe de la jouissance d’un fruit, à celle d’un livre, à celle d’un ciel étoilé. Si on apprécie tout, on est libre. Et si on éprouve un désir que les conditions ou le contexte rendent impossible, on peut passer à jouir de quelque chose d’autre”, explique Roberto Assagioli, fondateur de la Psychosynthèse.

Découvrir la beauté en vous, c’est mettre en lumière les aspects harmonieux et aussi ceux qui vous font souffrir. Tout comme Aphrodite, déesse de l’amour et de la beauté, qui se déplace sous une lumière dorée, vous pouvez affiner votre regard pour devenir le bien aimé ou la bien aimée. Illuminez vos dons, talents et qualités innées, révélez votre beauté sans complexes !

Merci à Christie Vanbremeersch pour son appellation inspirée : l’expression “beauté contagieuse” est une de ses créations.

À propos de Vanina Gallo

Je prends soin de l’épanouissement des personnes par le coaching et contribue avec ma sensibilité artistique au développement harmonieux des organisations.
Qu’il s’agisse d’un accompagnement pour relever vos défis professionnels et relationnels, ou qu’il s’agisse de faciliter les réflexions et visions d’un groupe par la pensée visuelle et la facilitation graphique, je vous aide à innover et à trouver les ressources pour créer la vie que vous désirez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *