Posted on

Prendre soin de l’être

Interpréter
La connaissance vient de la capacité à interpréter les expériences et le ressenti.

Dans son livre Prendre soin de l’être, Jean-Yves Leloup parle du thérapeute comme d’un artiste qui se met au service du vivant pour mieux le faire résonner. Cette posture peut aussi devenir la vôtre, pour écouter les tressaillements de votre cœur et apprendre à prendre soin de vous-même. Tout parcours conduit à une meilleure écoute et connaissance de soi, dans le but d’un élargissement de la conscience et d’une vie plus créative et ouverte sur le monde.

De la thérapie comme d’un art de vivre

Le thérapeute est un artiste qui pratique l’art de l’interprétation des expériences et ressentis. Interpréter permet de modifier les ressentis vers un mal-être ou un mieux-être, selon le sens que vous donnez à une difficulté, un évènement ou un rêve. Les évènements étant ce qu’ils sont, ce que vous en faites dépend du sens que vous leur donnez. L’interprétation peut conduire au phénomène de résilience : vous ne changez pas le vécu, mais vous changez le regard que vous portez sur ce vécu. Les différentes techniques de coaching sont là pour servir une interprétation sensible, une re-création de vous-même dans la co-création. 

Co-création
Une séance de coaching est un espace de co-création dans lequel deux inconscients s’allient pour donner le meilleur d’eux-mêmes.

Pour dégager le sens d’une histoire singulière, le thérapeute apprend à interpréter la vie à travers ses évènements : il la joue et la rejoue avec vous le mieux possible. C’est ainsi que l’expérience se transforme en connaissance. En vous autorisant à réécrire votre histoire, vous retrouvez votre liberté de choix. Traduire les leçons de la vie en mots et en gestes, les mythifier, les jouer et les élucider, voilà comment une séance de coaching peut vous aider à retrouver votre puissance originelle.

Liberté de choix
“L’homme est condamné à interpréter, c’est en cela qu’il est libre”, écrit Jean-Yves Leloup.

Le thérapeute a pour fonction de vous rendre libre en vous affranchissant de vos souffrances. La souffrance vient de ce qui limite, enferme ou nie la vie. Il en est ainsi quand des forces conscientes ou inconscientes vous entraînent, tel un cavalier ayant perdu la maîtrise de son attelage, emporté par des chevaux devenus fous. Pourtant les défis ont un but essentiel : ils servent à libérer l’enfant créateur. C’est en vous appuyant sur votre force de vie qu’une nouvelle harmonie ou synthèse se crée, car tout équilibre naît de la tension entre deux opposés. Votre moteur est le désir : pour vous affranchir des limites, vous pouvez élaborer un nouveau modèle de vie à partir de votre désir en identifiant les peurs et les ressources.

Équilibre
Tout équilibre naît de la tension entre deux opposés.

La source du mal-être vient souvent du manque de cohérence entre ce que vous paraissez et qui vous êtes réellement. À travers les difficultés rencontrées et les projets en souffrance, vous cherchez à retrouver une harmonie entre le fond et la forme, entre la parole et la pensée, entre la parole et la vie. Le travail de réharmonisation et recentrage se fait sur les deux niveaux, l’être et le paraître, l’un entraînant l’autre. Walk the talk (marcher sa parole), disent les amérindiens. La cohérence entre l’être essentiel et existentiel s’appelle le bonheur. Dans mon premier métier, je donnais forme aux projets par le dessin et la mise en page. Aujourd’hui je vous accompagne à donner forme à votre essence à travers un projet, des valeurs et une identité harmonieusement exprimée dans l’être et le paraître.

Prendre soin
En séance, votre inconscient vient se recharger et se nourrir des images et des symboles qui peuvent l’aider à vivre. 

Derrière les mots de tous les jours et les problématiques qui font parfois la une des journaux (stress, burnout, dépression, souffrance au travail, harcèlement ou dépendance) se jouent votre désir d’être, votre vocation et le sens de la vie. Pour cela, il faut des images ou des symboles qui parlent à un savoir profond et intuitif. Les images sont un des moyens privilégié qu’emprunte votre âme pour éclairer les évènements (personnels ou collectifs) qu’aucune approche purement rationnelle n’arrive à justifier. En séance, votre inconscient vient se recharger et se nourrir des images et des symboles qui peuvent l’aider à vivre. Dans le coaching, le processus est orienté vers le présent et le futur, en élaborant le désir du client et en prenant en compte toutes les dimensions de l’être : corps, émotions, esprit et âme. En ce sens, le coaching aussi est thérapeutique.

Vous avez aimé ? Pour entrer dans les principes concrets élaborés par Jean-Yves Leloup, découvrez la suite de Prendre soin l’être.

À propos de Vanina Gallo

Je prends soin de l’épanouissement des personnes par le coaching et contribue avec ma sensibilité artistique au développement harmonieux des organisations. Qu’il s’agisse d’un accompagnement pour relever vos défis professionnels et relationnels, ou qu’il s’agisse de faciliter les réflexions et visions d’un groupe par la pensée visuelle et la facilitation graphique, je vous aide à innover et à trouver les ressources pour créer la vie que vous désirez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *