Posted on

Se libérer du manque

C’est parfois le travail de toute une vie : se désidentifier du manque.

Nous avons tendance à nous définir par ce qui nous a manqué, ce que nous n’avons pas reçu. Ces manques forgent notre identité : c’est ce que nous “croyons” être. En réalité, ce constat n’est qu’un point de vue, certes bien ancré, mais qui peut évoluer. Les épreuves traversées et le long travail de prise de conscience servent un but précis : nous aider à changer de vision, voir les choses autrement. Et ce changement nécessite un renversement total.

Souffrir de la fermeture

Le manque crée une tension, une fixation, qui a pour conséquence une fermeture. Nos espoirs sont malmenés, nos attentes restent lettre morte et notre cœur se referme sur lui-même. Cœur brisé, cœur fermé et confirmé dans sa fermeture par les obstacles qui se dressent sur son chemin, il reste crispé sur les expériences qualifiées de “douloureuses” et souffre de les voir se répéter inlassablement.

S’ouvrir à recevoir

Le renversement est symbolisé, dans le jeu de tarot, par la carte du pendu. Dans un de mes oracles préférés, la carte se nomme Vision Quest. Car notre principale quête d’humain nous demande d’ouvrir notre cœur à une autre vision des choses. Cette ouverture ne peut se faire qu’un acceptant de perdre pied et en osant “renverser” nos croyances et pensées. C’est-à-dire pouvoir penser exactement le contraire et passer ainsi du manque à l’abondance, passer de “je n’ai pas reçu” à “j’ai reçu et je continue de recevoir”.

Apprécier ce qui est

Souvent s’ouvrir à recevoir est perçu comme “viser un idéal”. Mais n’est-ce pas d’abord porter un regard tout autre sur ce qui est déjà là ? N’est-ce pas savourer l’abondance et le bonheur déjà présents dans votre vie – et dont vous n’avez pas pris la mesure, conséquence de l’aveuglement créé par la manque ? Cette prise de conscience peut passer par plusieurs étapes :

  • Accueillir le manque et les sentiments qui l’accompagnent : tristesse, déception, frustration, colère, inquiétude…
  • Identifier ce qui relève de votre responsabilité : Qu’est-ce qui ne vous appartient pas ? Qu’est-ce qui vous appartient et ne dépend que de vous ? Pouvez-vous l’accepter ?
  • Prendre conscience de tout ce que vous recevez : Qu’y a-t-il d’heureux, d’entraînant, de rafraîchissant dans votre vie ? En quoi êtes-vous riche ?
  • Sentir votre choix, car votre perception du bonheur ne dépend que de vous : Pouvez-vous envisager la situation sous un autre angle, maintenant que vous êtes conscient de ce qui est et de votre liberté d’action ?
  • Savourer le sentiment qui émerge de votre introspection.

Se sentir libéré

Je suis à 100% responsable de ma vie, de ce que j’en fais.

Cette prise de conscience se fait au prix d’un travail intérieur acharné, persévérant : appelé désidentification en psychosynthèse, il s’accompagne d’un sentiment de libération. Quand vos prisons inconscientes se dissolvent, elles mobilisent votre énergie vitale. Vous voilà libre, léger et insouciant, capable de changer de perspective, de trouver des réponses qui vous sont propres, de savourer l’instant présent et d’exprimer avec ferveur la vitalité qui vous anime.

Pour vous aider à changer de vision, j’ai conçu l’Oracle des dieux et déesses grecs. Tirez une carte et ouvrez-vous aux perspectives offertes par son message… Faire appel à la synchronicité est un excellent moyen de déployer la fulgurance dont est capable votre esprit pour sortir d’une vision étriquée, mue par le manque.

À propos de Vanina Gallo

Vanina Gallo marie les mots et les images, le fond et la forme de vos projets. Grâce à ses talents de coach, d’artiste visuelle, de graphiste et d’auteur, grâce au transfert de savoirs et de compétences, elle est votre partenaire pour cheminer, évoluer et fabriquer avec vous. Œuvrons ensemble à l’éclosion de votre projet pour remettre le sens, la beauté et la joie au cœur de votre vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *